Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies vous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

15/05/2020 Actualités

Décision d'investissement historique pour le transport et le stockage du CO₂

Equinor, Shell et Total ont décidé d’investir dans le projet Northern Lights, sur le premier permis d’exploitation en Norvège pour le stockage du CO₂ sur le plateau continental norvégien. Les plans de développement et d’exploitation de ce projet ont été remis au ministère norvégien du Pétrole et de l’Énergie.

« Le projet Northern Lights pourrait être le premier pas vers le développement d’une chaîne de valeur du Captage et Stockage de CO2 (CCS), indispensable pour atteindre les objectifs mondiaux en matière de lutte contre le changement climatique définis par l’accord de Paris. Le développement de projets de CCS sera également synonyme de nouvelles activités et opportunités industrielles pour les industries norvégiennes et européennes », a déclaré Anders Opedal, directeur exécutif Technologie, Projets & Forage d’Equinor.

La décision finale d’investissement dépend de la décision des autorités norvégiennes et de l’approbation de l’Autorité de surveillance de l’Association Européenne de Libre-Echange (AELE).